coupon sport village castel di sangro snapdeal coupons june 2012 fun booze gifts k&g coupons september 2013

Comment rechercher une fuite d’eau dans une canalisation enterrée ?

Les fuites dans les canalisations enterrées sont dangereuses et couteuses. Leur localisation est assez compliquée et requiert souvent la mise en place des travaux de détection avec des équipements spécifiques. Le but de cette intervention est de pouvoir les localiser et les réparer de manière définitive. En effet, une canalisation enterrée n’est pas visible à l’œil nu, c’est pourquoi il faut procéder le plus vite possible à une recherche de fuite.

Les fuites d’eau enterrées : des fuitesqui se produisent discrètement !

On appelle les fuites enterrées, celles qui se manifeste de manière discrète au niveau et qui touchent souvent les canalisations souterraines, d’où le qualificatif « enterré ». Ces fuites sont généralement décelables après une longue période, en constatant les dégâts provoqués par l’écoulement de l’eau ou encore en recevant une facture d’eau trop gonflée à la fin du trimestre. Par exemple, une fuite présente sur une canalisation enterrée dans votre jardin est difficile à repérer à l’œil nu. Parfois, vous ne le constaterez pas avant que la fuite devient importante et faire doubler votre consommation.

Dans tous les cas, il faudra déterminer d’où vient le problème. Si vous n’arrivez pas à identifier la présence d’une fuite dans les canalisations enterrées dans votre jardin et que vous observez malgré cela, des flaques d’eau, il est nécessaire d’agir vite. La meilleure solution est de faire appel à un professionnel pour établir une recherche de fuite d’eau 91.

Les dégâts provoqués par une fuite d’eau enterrée

Les conséquences directes d’une fuite enterrée sont la surconsommation et donc l’augmentation du volume d’eau consommé pour une période déterminée. A cela s’ajoute les risques de problème d’humidité ascensionnelle, à cause de l’eau qui fuit au niveau de votre canalisation souterraine. Mais les effets de ce type fuites peuvent atteindre votre sol et engendrer ainsi un affaissement du terrain ce qui pourrait menacer les fondations de votre maison. Ce genre de problème est constaté généralement, lorsque la fuite a été longtemps ignorée.

En bref, les fuites enterrées sont les plus désastreuses et peuvent causer des dommages matériels, mais surtout financiers. Il est vrai que vous aurez le droit à une aide financière grâce à la loi du plafonnement en cas de fuite, mais elle n’est valable que lorsque vous arrivez à repérer la fuite avant l’envoi de votre facture.

Lire plus : comment trouver une infiltration d’eau sur un toit plat

 

Quelles méthodes utilisées pour la détection d’une telle fuite ?

Sans effectuer des travaux de détection, il est difficile de savoir d’où vient une fuite d’eau enterrée. Mais il faut savoir que la technique appropriée dépend de l’expert qui se chargera de la recherche de fuite au niveau de vos canalisations. D’ailleurs, il existe des méthodes de détection destructives, qui ont été employées par les plombiers et les artisans pour la localisation d’une fuite sous dalle, sous un béton coulé ou bien dans un mur.

Toutefois, ces techniques demandent parfois de casser un mur ou un sol à l’aide d’un outil spécifique pour atteindre physiquement les tuyaux encastrés ou les canalisations enterrées. Par exemple, si la fuite vient d’une conduite d’eau dissimilée ou inaccessible, dans ce cas, une recherche de fuite destructive s’impose. Cette méthode consiste à abattre une partie de votre mur ou votre sol, puis à localiser l’origine de la fuite et enfin la réparer en changeant le manchon endommagé ou en appliquant des produits antifuites.

Mais avec le progrès technique, il existe désormais d’autres méthodes de détection plus économiques, qui vous évitent les coûts de rénovation de votre carrelage abimé ou de votre mur cassé. D’ailleurs ces techniques sont de plus en plus utilisées par les professionnels et les spécialistes pour rechercher les fuites d’eau dans les canalisations dissimilées : l’expert pourra donc choisir entre l’écoute électroacoustique, le gaz traceur, le fumigène, les colorants d’eau ainsi que les caméras thermiques et endoscopiques pour inspecter et examiner vos tuyaux.