lbs burger coupons opti free coupon m1-k9 coupon areyouprepared com coupon code xyz letters coupon myosource kinetic bands coupons

Protection du travailleur isolé : qu’est ce que la sécurité positive?

Un DATI ou dispositif d’alerte du travailleur isolé a pour rôle de détecter une situation d’urgence et/ou d’envoyer une alarme. Cet équipement peut toutefois présenter un dysfonctionnement. Si tel est le cas, il ne sera donc pas en mesure d’émettre une alerte. Si le portatif est doté d’une sécurité positive, le système prend le relais en cas de problème et garantit ainsi une sécurité accrue du travailleur isolé.

Qu’entend-on réellement par sécurité positive ?

La sécurité positive est un système de sécurité qui peut être intégrée à un Smartphone, un boîtier, une radio et tout autre DATI. Elle fonctionne en tout temps et en toute circonstance, indépendamment de l’équipement auquel il est associé même si celui-ci présente un dysfonctionnement. C’est d’ailleurs là tout son intérêt. La sécurité positive est pensée pour détecter toute anomalie au niveau du DATI et d’envoyer une alerte si tel est le cas. Ce système permet de maintenir une liaison permanente entre le travailleur isolé via son équipement et le superviseur. Le centre de supervision est régulièrement informé de l’état du dispositif d’alarme. En cas de problème comme une perte de liaison, la sécurité positive le signale. Cette alerte est également transmise au travailleur isolé pour qu’il puisse prendre les dispositions nécessaires pour y remédier. Le cas échéant, une levée de doute ou l’envoi des secours peut être envisagé.

Que contrôle la sécurité positive ?

Tout dépend du type de DATI auquel il est associé. S’il est intégré à un Smartphone équipé d’une application de protection travailleur isolé ou PTI, la sécurité positive vérifie régulièrement que l’appareil est allumé ou éteint. Dans ce dernier cas, une alarme est enclenchée pour prévenir le travailleur isolé qu’il n’est plus en liaison avec le centre de contrôle. Cette information est aussi transmise au superviseur. Ce système de sécurité est également en mesure de détecter un niveau de batterie faible qui peut compromettre le fonctionnement du Smartphone. La sécurité positive permet aussi de géolocaliser le travailleur isolé à tout instant grâce à une fonction GPS en extérieur ou des balises Bluetooth à l’intérieur d’un bâtiment. Ce système de sécurité peut néanmoins être désactivé pendant une durée déterminée pour éviter l’envoi intempestif d’alerte par exemple quand le travailleur est en réunion ou qu’il accède à une zone qui n’est pas couverte par le réseau GSM. Au-delà du délai prédéfini, l’alerte est enclenchée.

Le DATI, utile, mais pas suffisant

Tous les DATI ne sont pas équipés d’une sécurité positive, bien que sa présence soit souhaitable. Il n’empêche que doter un travailleur isolé d’un tel dispositif n’est pas suffisant pour garantir sa sécurité. Il revient à l’employeur de déterminer en amont toutes les situations à risque auxquelles le salarié s’expose et de les éliminer. Si ce n’est pas possible, il doit mettre en place des mesures préventives comme réduire le nombre et la durée des interventions en isolement ou aménager le lieu de travail. Équiper un travailleur isolé d’un DATI serait par ailleurs tout à fait vain si les secours ne sont pas bien organisés. C’est un autre point sur lequel le chef d’entreprise doit se pencher pour garantir une aide rapide en cas de réelle nécessité.