Madagascar, à la découverte de l’île

Madagascar, à la découverte de l’île

Vous rêvez d’un voyage au cœur d’une biodiversité unique ? Vous avez besoin de vous détendre dans une île paradisiaque, dans une ambiance conviviale et chaleureuse ? Vous voulez découvrir un environnement naturel riche en espèces endémiques ? La destination idéale pour vos prochaines vacances est Madagascar.

Madagascar, une biodiversité exceptionnelle

Madagascar, la grande île, est réputée pour la biodiversité d’exception qu’elle abrite. Elle est surtout synonyme d’environnement naturel, d’une faune et d’une flore qui ont un taux d’endémisme de 80 et de 90%, respectivement. Alors lors de votre visite, vous aurez l’occasion de découvrir et de contempler la beauté des espèces animales et végétales qui n’existent nulle part, sauf à Madagascar.

D’une part, Madagascar c’est la terre des lémuriens. On peut alors y découvrit un grand nombre de lémuriens. Tels que l’« Indri-indri » ou l’« aye-aye ». Ces lémuriens n’ont pas peur des visiteurs, ils osent même défiler devant votre objectif pour que vous puissiez les prendre en photo. L’île abrite plus de 60 espèces de lémuriens qui sont actuellement considérées comme en voie de disparition.

D’autre part, Madagascar c’est aussi les impressionnants baobabs qui ont des racines qui peuvent atteindre plus de 40 mètres de haut. Comme ceux de Morondava et sa fameuse allée des baobabs. Du côté des hautes terres, les collines et les hauts plateaux caractérisent la splendeur de l’île. C’est-à-dire des paysages à couper le souffle.

À la découverte des baleines à bosse

Belles plages, eaux turquoise, tranquillité, tout cela marque les caractéristiques de la grande île. On pourrait en effet, se reposer et se détendre sur les plages de Nosy-Be, de Sainte-Marie, ou encore des autres localités. Dernièrement, la partie sud-ouest de Madagascar est devenue une destination touristique incontournable grâce à la beauté et à la splendeur de ses paysages, mais surtout grâce aux activités marines qu’elle propose.

Toujours dans le cadre des activités aquatiques, Madagascar vous propose de découvrir la migration des baleines à bosse entre le mois de juillet et septembre du côté de l’île Sainte-Marie. Entre octobre et décembre, les baleines à bosse, accompagnés de leurs enfants prennent leur aise dans les eaux peu profondes de l’île de Nosy-Be.

Le « tsingy de Bemaraha »

Il n’en est rien d’un voyage à Madagascar sans passer par le parc national de Bemaraha. Situés à environ 300 km à l’ouest de la capitale malgache, les Tsingy ont été le premier refuge pour les premiers habitants de l’île. Ils figurent parmi les plus spectaculaires paysages de la grande île. Par ailleurs, les Tisngy ont été classés premier patrimoine mondial de l’UNESCO de toute l’île en 1990, suivi du parc de Bemaraha en 1997.

Il y a quelques millions d’années, la région était plongée sous la mer. Les coquillages et les coraux se sont alors empilés et soudés afin de former une plaque de 200 m d’épaisseur. Puis, l’eau s’est retirée petit à petit. Par conséquent, les calcaires ont été exposés à l’air libre et ont formé des blocs de calcaires sculptés en lames acérées.

Aujourd’hui, la réserve de Bemaraha abrite un grand nombre d’espèces endémiques. Des espèces aussi diverses que variées. Autrement dit, la réserve compte environ 400 espèces animales et plus de 900 plantes propres à l’île.

Isalo, le grand Canyon malgache

Direction vers le sud, là où l’on découvre le Grand Canyon malgache : le parc national d’Isalo qui couvre plus de 80 000 hectares des terres du sud. Comme les tsingy, cette région était également enfouie sous la mer. Aujourd’hui, le parc reçoit plus de 30 000 visiteurs par an. Il propose également plusieurs activités, telles que les baignades dans les piscines naturelles, des aventures extrêmes et sauvages, etc.